Décoration d’hôpitaux

"J'ai choisi de créer de la beauté dans ce monde..."
Isabelle Reina
Pourquoi ce projet?

Les réactions qu'a suscité l'initiative du service oncologie de l'hôpital Emile Durkheim m'ont convaincue que c'est là où les gens souffrent que l'art a toute sa place...

Changer l'ambiance de ces longs couloirs en y apportant de la beauté, de la joie, des couleurs, cela profite à tous!

En tout premier lieu aux patients, bien évidemment, qui affrontent la souffrance physique mais aussi morale...

Au personnel soignant qui fait face, chaque jour, à des situations très difficiles et sur qui reposent tant de choses...

Ainsi qu'aux proches des patients qui, eux aussi, traversent une grande épreuve...

De plus, c'est un projet qui reste dans le temps et qui continuera à apporter ses bienfaits années après années. Sans parler du fait que c'est finalement peu de choses, je ne parle pas de réfection complète... Ces quelques beaux dessins, coups de pinceaux et belles couleurs peuvent parfois suffirent à changer totalement l'ambiance d'un lieu, et dans ce genre d'endroit, les bienfaits en sont inestimables.

C'est pourquoi ces deux semaines passées au sein du service oncologie m'ont convaincue d'utiliser mon temps, mon énergie, mon savoir-faire et ma créativité à apporter les bienfaits de l'art à ceux qui en ont le plus besoin.

 

Ma démarche

Je suis une architecte reconvertie dans l'art de l'image : artiste peintre, dessinatrice et peintre numérique.

J'utilise l'ensemble de mes savoir-faire pour créer des décors sur mesure dont le but premier est de valoriser le lieu.
Faut-il ouvrir l'espace ? L'unifier ? Le dynamiser ?

A la façon d'un architecte montant un projet, je pars du diagnostic existant et des souhaits de l'équipe médicale pour monter le projet qui correspondra le mieux à l'espace concerné.

Ma méthodologie

Forte d'un cahier des charges bien construit, je propose des esquisses jusqu'à trouver le projet définitif. Chaque esquisse est une proposition de décor mis en situation , c'est-à-dire peint numériquement sur une photo du lieu concerné pour faciliter une visualisation optimale.

Lorsqu'une esquisse est retenue, je passe à l'action armée de mes pinceaux.

 

L'intervention sur place

Il faut compter en moyenne deux semaines d'intervention pour un couloir complet.

Je travaille seule, dans le respect total du fonctionnement de l'hôpital. Mon but est d'être la plus discrète possible.

Je n'utilise que des peintures lessivables et sans odeur.
Elles sont contenues dans de petits pots, peu encombrants, plus sécurisants et facilement déplaçables.
Cela me permet de ne laisser sorti que ce dont j'ai besoin dans l'immédiat.

La peinture sèche extrêmement vite et je travaille avec de tout petits pinceaux, assurant ainsi un travail d'une meilleure qualité mais aussi d'une propreté impeccable sans qu'il soit nécessaire de recourir à de nombreuses protections.

Les pinceaux sont simplement nettoyés à l'eau et au savon, là encore, aucune odeur désagréable.

Service oncologie de l'hôpital Emile Durckheim d'Epinal

C'est l'ambiance d'un lieu qui fait que l'on s'y sent bien ou non. Cette ambiance, bonne ou mauvaise, nous imprègne dés que l'on arrive dans un espace.

L'important est alors d'identifier comment se sent-on ici et comment améliorer l'ambiance de cet espace.

Le service oncologie de l'hôpital Emile Durkheim s'articule autour d'un long couloir semi-enterré, traversant de part en part, sur le chemin de la morgue. C'était tout sauf joyeux !
Mais cet espace présentait l'avantage d'avoir des murs en bon état, de couleur gris clair, compatible avec toutes les autres couleurs.

Le diagnostic fut posé immédiatement: cet espace manquait sérieusement de gaieté, de couleurs et de légèreté !

Après quelques esquisses de recherche, nous tombons d'accord sur une envolée florale aux couleurs vives avec un motif de fleurs délicates et aériennes qui parcourent tout le couloir du service.

 

Service pédiatrie de l'hôpital Emile Durckheim d'Epinal

En poussant la porte du service pédiatrie, j'ai découvert un espace assez étouffant:

  • Il faisait très chaud,
  • Le sol était recouvert d'une résine d'un bordeaux très sombre,
  • Les murs, d'un jaune délavés, étaient entrecoupés de bandes de toutes les couleurs auxquelles s'ajoutaient de très nombreux décors différents.

Tout ceci rendait cet espace trop hétéroclite, trop sombre, présentant trop de couleurs chaudes qui renforçaient cette chaleur nécessaire dans ce service.

L'enjeu était alors:

  • D'unifier l'espace,
  • D'y ajouter de la fraîcheur en équilibrant les couleurs chaudes présentent en trop grand nombre par l'ajout de couleurs froides,
  • De trouver un décor qui plairait aussi bien aux touts petits qu'aux adolescents, et qui bien sûr allie beauté, gaieté et HUMOUR !
  • Que ce décor soit la fois varié et uni ...

Mes recherches graphiques m'ont conduite à proposer une grande vague qui déferlerait dans le service apportant avec elle toutes sortes de poissons, algues, bulles, etc.

Ceci me permettrait d'apporter la fraîcheur non seulement des couleurs froides mais également de l'idée de l'eau.

La multitude de poissons de toutes les couleurs apporterait variété et unicité puisqu'ils appartiennent tous à un seul et même thème.

C'est un sujet compréhensible et appréciable par les tout petits mais aussi par les plus grands en jouant sur les graphismes inspirés de l'univers de l'illustration (jeux vidéos, mangas, ...).

Et pour finir ces petits personnages aquatiques me permettaient de créer des scénettes à découvrir en évoluant le long du service, apportant ainsi une touche d'humour à l'ensemble.

Ce projet a été validé de suite.

Service maternité de l'hôpital Emile Durckheim d'Epinal

Le service maternité présentait un espace propre et assez neutre. Beaucoup de blanc et des touches de gris anthracite et de rose.

Il n'était pas nécessaire de rééquilibrer l'espace et nous pouvions alors inventer ce que nous voulions !

Nous avons convenu d'une succession de tableaux représentant des scènes liées à la maternité. Il fallait une unité graphique commune à tous ces tableaux afin qu'ils créent ensemble un seul et même décor.

Les thèmes retenus étaient:

  • L'échographie,
  • Une femme enceinte,
  • Les mains sur le ventre,
  • La préparation à la naissance,
  • La famille,
  • L'allaitement,
  • Le papa et le bébé,
  • Le nouveau né
  • Le bain du nouveau né,
  • le portage.

Le travail d'esquisse a alors porté sur la façon de représenter ces thèmes et la recherche d'une unité graphique.

Cliquer sur l'image pour lire l'article
Article-Vosges-Matin
Cliquer sur l'image pour lire l'article